ACT & coaching, la route vers la flexibilité psychologique

La validation est au centre de l’ACT

 2. Découvrir l’ACT et ses « effets scientifiquement prouvés »

Une formulation de titre un peu désuète qui sent bon la publicité pour un dentifrice 🙂
Elle a l’avantage d’être claire sur le positionnement de l’ACT : la validation scientifique. 

Qu’est ce que l’ACT ? 

Il s’agit d’une approche dont un des objectifs est de permettre aux personnes d’évoluer vers une vie riche et pleine de sens. L’ACT va permettre d’accomplir cela en construisant et renforçant la flexibilité psychologique.

Flexibilité Psychologique et travail 

La flexibilité selon ACT est :

« Etre le plus possible pleinement en contact avec le moment présent en tant qu’être humain conscient. Accomplir cela en se basant sur les informations présentes dans le contexte, tout en modifiant ou en renforçant un comportement au service des valeurs librement choisies.
Cette même flexibilité psychologique  aborde l’importance de vivre en accord avec nos valeurs dans une perspective d’ouverture, d’accueil et d’acceptation de notre histoire personnelle telle qu’elle s’exprime dans le moment présent. Cette attitude permettra plus d’affirmation de soi, de confiance et d’actions basées sur les valeurs de vie »  Steve Hayes (fondateur de l’ACT)

Plus de 20 études ont montré que la flexibilité psychologique est en relation avec une large gamme d’éléments liés au travail – y compris les attitudes au travail, le bien-être, le rendement au travail et les taux d’absence (Bond, Flaxman et al., 2013).

Les effets de l’ACT dans le milieu professionnel 

Les interventions de l’ACT ont montré une augmentation de la flexibilité psychologique et ,entre autres, elles permettent de :

  • Réduire la détresse émotionnelle liée au travail (Bond et Bunce 2000)
  • Augmenter la productivité (Bond et Bunce 2000)
  • Augmenter l’innovation (Bond et Bunce 2000)
  • Augmenter les comportements de leadership liés au changements (Bond 2011)
  • Améliorer le leadership de l’équipe, conduisant à une organisation accrue et une augmentation de l’Engagement et du profit (Bond 2011)
  • Réduire les absences imprévues du travail pour les employés présentant des problèmes de santé chroniques (Dahl, Wilson et al., 2004)
  • Augmenter la probabilité de l’application du nouvel apprentissage au travail (Varra, Hayes et Al. 2008)
  • Augmenter la satisfaction au travail (Bond et Bunce 2003)
  • Augmenter le bénéfice du redesign d’un emploi (Bond, Flaxman et al., 2008)
  • Augmenter la motivation (Keogh, Bond et al., 2006)
  • Améliorer les performances (Keogh, Bond et al. 2006) (Bond et Bunce
  • 2003)
  • Augmenter la résilience (Flaxman et Bond 2010)
  • Diminuer l’incidence de l’épuisement professionnel (Hayes, Bissett et al., 2004, Vilardaga, Luoma et al. 2011)

ACT ouvre de nouvelles perspectives,… ailleurs.

Il existe une différence fondamentale entre l’ACT et d’autres approches. En effet, à contrario d’autres approches qui tentent de changer le contenu de la pensée, l’ACT vise à changer la relation que les gens ont avec leurs expériences internes. 

Ces éléments sont et resteront présents, ils ont ou ont eu une fonction. Ne perdons pas notre temps à “essayer” de les éliminer (lorsque cette solution ne fonctionne pas, bien entendu), apprenons simplement à vivre à leur contact. “Etre pleinement présent à ce qui est, pour se consacrer à ce qui est important et sous notre contrôle“, pourrait correspondre à la démarche ACT. Pragmatique, humaine et intense.
Cette perspective différente nous libère de cette lutte chronophage et énergivore. Elle redonne de la liberté et du choix pour mettre en place des actions qui vont dans le sens des valeurs propres à tout un chacun.

En ACT, nous n’estampillons pas les choses, les stimuli, les solutions en bien ou mal, négatif ou positif, ce serait faire phi du contexte et de la fonction qui sont fondamentaux.
Posons-nous juste les questions : est-ce que ce qui est mis en place, proposé fonctionne pour le client à court et long terme dans son contexte de vie ? Est-ce que cela le rapproche de ce qui compte pour lui ? 

A ce moment nous ne chercherons plus à résoudre notre client et ses pensées. Nous favoriserons une position plus flexible face aux différents contextes de vie et aux stimuli qui en découle. Nous éviterons de tomber sous le joug des croyances, des règles, des jugements,… qui apparaissent, entre autres, quand le contrôle comportemental est mis à mal.

Et vous en tant que coach que favorisez-vous chez vos suivis/clients ?

« Apprenez à vous libérez des chaines pour ouvrir les possibles et prendre des vrais choix»

Relire la première partie : http://act-therapie.com/act-coaching-la-route-vers-flexibilite-psychologique/

En savoir plus sur nos formations : http://act-therapie.com/agenda-tarifs/agenda-general-prix/

Nous contacter : contact@act-therapie.com

David Vandenbosch
Directeur act-therapie.com

The following two tabs change content below.

David Vandenbosch

Psychologue, Formateur conférencier en ACT et en Mindfulness, Membre fondateur et ex-trésorier de l’AFSCC, il s’est formé au coaching et à l’intervention en thérapie brève. Il est également diplômé en thérapie cognitive et comportementale à l’Université Claude Bernard de Lyon. Si vous ne le trouvez pas en ligne c’est sans doute parce qu’il arpente les rues d’une capitale européenne pour son “European jogging discovery”.

Derniers articles parDavid Vandenbosch (voir tous)

Cette entrée a été publiée dans Formations le par .

A propos David Vandenbosch

Psychologue, Formateur conférencier en ACT et en Mindfulness, Membre fondateur et ex-trésorier de l’AFSCC, il s’est formé au coaching et à l’intervention en thérapie brève. Il est également diplômé en thérapie cognitive et comportementale à l’Université Claude Bernard de Lyon. Si vous ne le trouvez pas en ligne c’est sans doute parce qu’il arpente les rues d’une capitale européenne pour son “European jogging discovery”.

Laisser un commentaire