Archives du mot-clé défusion cognitive

Le coin des bonnes affaires Les excuses sont faites pour s’en servir et …

Cet article fait partie d’une suite consacrée à l’action engagée | Le sommaire se trouve ici: L’action engagée vs l’inaction

Le coin des bonnes affaires Les excuses sont faites pour s’en servir etUne propension de l’être humain est de fournir une pléthore de raisons pour ne pas accomplir certaines actions qui sortent de notre zone de confort. Parfois dans certaines circonstances, nous en fournissons à foison et si, à ce moment, nous fusionnons avec elles, nous leur conférons le pouvoir de nous retenir et de nous empêcher de nous engager comme nous le désirions. Lire la suite

Hexaflex – L’action engagée vs l’inaction

Vous voulez savoir qui vous êtes ? Ne demandez pas. Agissez ! L’action vous définira
Thomas Jefferson

Hexaflex l'action engagée vs l'inactionMonsieur P. est venu me consulter car il lutte depuis de nombreuses années contre une anxiété sociale persistante et revêche.
Durant cette période, il a multiplié les tentatives pour mettre fin à cet handicap qui le limite fortement dans ses interactions.
Il a placé une partie de sa vie au placard abandonnant ses repères, ses balises et ses envies…
Toute sa vie était centrée sur « mettre fin au fléau » qui s’abat sur lui. Il sait très bien ce dont il ne veut plus mais il est beaucoup plus indécis quant à ce qu’il désire réellement.
Englué dans la lutte, Monsieur P. a perdu le chemin de ce qui est important pour lui.

Je vous propose de découvrir cette semaine et les suivantes une série d’articles (avec une partie expérientielle) consacrée à la dimension Action engagée de l’hexaflex dans la thérapie d’acceptation et d’engagement. Lire la suite

Hexaflex La fusion cognitive VS la défusion cognitive

La fusion cognitive

Hexaflex La fusion cognitive VS la défusion cognitiveLa notion de fusion cognitive fait référence à un contrôle excessif du langage (incluant ses pensées, ce que l’on dit ou entend dire par l’entourage) sur les comportements (Blackledge, 2007). Cette main mise peut transformer ce formidable outil qu’est le langage en un piège nous engluant par ses propres productions. En effet, la fusion, en nous entraînant dans une tendance à prendre les pensées littéralement, va constituer avec l’évitement un des principaux vecteurs de troubles psychologiques. En cas d’aveuglement, on va assister graduellement à une augmentation de la domination de l’expérience mentale sur l’expérience directement accessible par les cinq sens.

Dès lors, lorsque certaines pensées accompagnées de “je n’y arriverai pas..” surgiront elles suffiront pour rendre l’expérience concrète impossible. Le patient confond les ours et les histoires d’ours ou stylos et histoires de stylos. Lire la suite

La flexibilité psychologique au sein de l’ACT ?

La flexibilité psychologique au sein de l’ACT

Pour répondre au mieux à l’interrogation : « Qu’est ce que la flexibilité psychologique au sein de l’ACT thérapie ? », je vous propose de vous laisser guider par Steve Hayes, Russ Harris, Strosahl, Bunting, Twohig et Wilson.
Afin de compléter ces informations je vous présenterai ce processus tel qu’il pourrait être énoncé en séance au patient.

Steve HAYES a abordé la flexibilité psychologique dans la perspective d’une question :
« Etant donné la distinction qui existe entre moi et les choses contre lesquels je lutte, suis prêt à ressentir et avoir mon expérience intérieure telle qu’elle est et non telle qu’elle dit qu’elle est et à agir, ici et maintenant, au service d’avancer en direction de ce qui est important pour moi dans la vie ? » Lire la suite

Hexaflex Un outil thérapeutique dynamique: les 6 dimensions de l’ACT

La matrice de l’ACT thérapie « Hexaflex » comporte 6 dimensions, chacune joue un rôle dans le passage de la rigidité à la flexibilité psychologique.
Pour mieux comprendre l’impact de chacune d’elles, nous allons les aborder indépendamment et les décrire autant au niveau théorique que dans leur mise en pratique.

Le travail sur les dimensions de l’hexaflex permet d’augmenter la flexibilité au détriment de la rigidité. Il se fera entre autres au travers de l’usage des métaphores et d’exercices expérientiels afin de contourner les éventuels effets néfastes du langage. Pour mener cela à son terme, la thérapie d’acceptation et d’engagement englobe deux processus fondamentaux :

  • les processus d’acceptation et de pleine conscience
  • les processus de changement de comportement et d’engagement.

Ils regroupent les six dimensions explicitées ci-dessous, qui seront les cibles privilégiées d’intervention de l‘ACT.

 

Hexaflex Un outil thérapeutique dynamique : les 6 dimensions de l’ACT Lire la suite