Stress, burnout, un excès de motivation ou une forme de lâcheté ?

stress burnout exces de motivation ou une forme de lachete

Au cours de l’émission Le Forum de Midi (RTBF – La Première), où j’intervenais à propos du Syndrome de l’épuisement professionnel : “Burnout menace un travailleur sur 6!”, un auditeur a réagi de manière légitime en exprimant que le stress serait une forme de lâcheté :

« Ayant travaillé pendant 42 ans dans une entreprise que j’exécrais, je n’ai jamais eu de Burn-out. C’est un peu facile de se réfugier derrière ces excuses, la force de caractère doit prévaloir sur ce genre d’état d’âme. Je suis resté dans cette entreprise car elle située à proximité de mon domicile dans un secteur financier pas mal rémunéré. Maintes fois j’ai dû subir brimades, vexations et discriminations. Je me suis toujours battu avec pugnacité pour arriver à un poste de cadre supérieur en fin de carrière. Le Burn-out c’est une forme de lâcheté et de fuite de ses responsabilités. »

Le stress serait-il une carence de volonté ou une absence de motivation ?

Lire la suite

ABC de l’ACT de l’initiation à la pratique 24 et 25 janvier 2014 Toulouse

ABC de l’ACT de l’initiation à la pratique
les 24 et 25 janvier 2014 à Toulouse
Animé par Egide Altenloh et David Vandenbosch
Organisé par Leily Blondeau


Inscription

Descriptif :

ABC de l’ACTCet atelier d’initiation à la Thérapie d’Acceptation et d’Engagement (ACT) se déroule sur deux jours. Entre l’expérientiel et la théorie, vous voyagerez au sein du modèle Processuel ACT et du modèle clinique ACT en explorant les différentes parties et processus actifs de l’ACT. Nous utiliserons pour ce faire votre expérience personnelle de soignant ou tout simplement d’humain. A l’issu de cet atelier, vous serez en mesure d’initier une prise en charge ACT grâce aux outils de conceptualisation, d’évaluation, d’acceptation, de défusion, d’exploration des valeurs et d’engagement originaux qui vous seront proposés (Fiche clinique ACT, Roue de satisfaction, pleine conscience, empathie, cible « OPEN », Objectif « ACT » et la méthode « ACTIVER »). Lire la suite

Livre: La thérapie d’acceptation et d’engagement par Monestès et Villatte

?La thérapie d'acceptation et d'engagement, ACT par Matthieu Villatte et Jean-Louis MonestèsLa thérapie d’acceptation et d’engagement c’est de l’expérientiel, du partage et des valeurs, des formations et de l’humain mais rien de tel que s’apaiser dans la lecture d’un bouquin après un séminaire riche en émotions.
À chaque fois que je le pourrais, je vous présenterai un livre qui m’a passionné, m’a permis de clarifier des processus ou des approches ;
Aujourd’hui c’est : La thérapie d’acceptation et d’engagement, ACT par Matthieu Villatte et Jean-Louis Monestès.

Le pitch : La thérapie d’acceptation et d’engagement, ACT

ACT est l’acronyme d’un nouveau mode de psychothérapie et de conception du langage et des émotions : la thérapie d’acceptation et d’engagement. L’ACT consiste à changer la façon dont le patient considère ses émotions et ses pensées, en l’aidant à trouver une flexibilité psychologique. Lire la suite

ABC de l’ACT – Débutant le 24 et 25 octobre 2013

ABC de l’ACT – Débutant le 24 et 25 octobre 2013

avec Egide Altenloh et David Vandenbosch et une surprise
le 24 et 25 octobre 2013 à Bruxelles

Inscription

Organisé par :
Egide Altenloh et David Vandenbosch

Descriptif :
ABC de l’ACTCet atelier d’initiation à la Thérapie d’Acceptation et d’Engagement (ACT) se déroule sur deux jours. Entre l’expérientiel et la théorie, vous voyagerez au sein du modèle Processuel ACT et du modèle clinique ACT en explorant les différentes parties et processus actifs de l’ACT. Nous utiliserons pour ce faire votre expérience personnelle de soignant ou tout simplement d’humain. A l’issu de cet atelier, vous serez en mesure d’initier une prise en charge ACT grâce aux outils de conceptualisation, d’évaluation, d’acceptation, de défusion, d’exploration des valeurs et d’engagement originaux qui vous seront proposés (Fiche clinique ACT, Roue de satisfaction, pleine conscience, empathie, cible “OPEN”, Objectif “ACT” et la méthode “ACTIVER”). Lire la suite

Le choix de la liberté ou Les tribulations de Franzi Wokurka

Quand la thérapie d’acceptation et d’engagement rencontre Watzlawick

Le choix de la liberte

Nous tenons à avertir le lecteur que les mots qui vont suivre sont à caractère appétitif pour certains et aversifs pour d’autres. Que leur lecture pourrait avoir un effet sur votre vision du monde, peut-être même sur votre vie. Une fois les lignes parcourues, plus de marche arrière, on ne peut désapprendre un lien. Alors prudence, prudence.

L’acceptation du plus fort est toujours la meilleure, nous allons le montrer tout à l’heure. Un Franzi (ou peut-être est-ce moi ou vous?) déambulait dans les méandres d’une grande verdure, un panneau survint à jeun… Lire la suite

Une rentrée riche en découvertes et événements exceptionnels

 

Chers Amis,

La rentrée septembre / octobre s’annonce riche en découvertes et en événements exceptionnels :
Kelly Wilson, Bill O’Hanlon reviennent en Belgique.
La thérapie narrative s’invite également chez nous pour vous faire découvrir cet outil efficace et profondément humain.

La curiosité est ici permise, à dévorer sans modération : Lire la suite

Formation Thérapie Narrative – 17 et 18 septembre 2013

Formation Thérapie Narrative – 17 et 18 septembre 2013
Avec Nicolas De Beer et Isabelle Laplante
Cycle découverte : approches complémentaires et innovantes
Inscriptions : Veuillez suivre ce lien

Formation Thérapie Narrative 17 et 18 septembreLa thérapie narrative est le petit dernier du courant des thérapies brèves qui inclut la thérapie orientée vers les solutions. Il s’agit d’une approche innovante à bien des points de vue qui a vu le jour en Australie.

L’instigateur et inventeur de ce courant est le psychologue Michael White. L’approche narrative est une approche de la relation d’aide qui prône le respect et le non jugement. Elle fait le distinguo entre les problèmes et les personnes. Elle considère que chacun possède de nombreux compétences, talents, valeurs, croyances, engagements et aptitudes qui seront aidant pour réduire l’influence des problèmes dans sa vie. Lire la suite

Tour d’horizon de la thérapie narrative

La thérapie narrative

Au sein de l’ACT on accompagne les personnes et on leur propose de faire la part des choses entre ce qui provient des 5 sens et les éléments issus de la pensée.

On leur apprend à identifier lorsqu’ils sont en réaction émotionnelle et comportementale vis-à-vis d’une histoire qu’ils se racontent.

Au fur et à mesure, le patient expérimente que le cerveau ne dit pas toujours la vérité et que dans son « blabla » il est important de trier les informations et de ne pas tout acheter comptant.

Pour ce faire de multiples outils sont mis à sa disposition (tels que la mindfulness, la défusion, l’acceptation…) afin de lui permettre de se centrer à nouveau sur le moment présent et ses valeurs pour s’engager dans une vie riche et pleine de sens.
On lui permet de sortir d’une histoire de lutte pour se plonger dans un engagement et dans des actions en accord avec ce qui compte réellement pour lui. Lire la suite

Programme de 8 semaines de méditation de Pleine Conscience

Programme de 8 semaines de méditation de Pleine Conscience à Limal dès septembre 2013
Avec Paule-Rita Maltier et Dr Olivier BERNARD

Programme de 8 semaines de méditation de Pleine ConscienceVous souhaitez mieux vous connaître et apprivoiser vos émotions?  Vous avez tendance à sombrer dans une humeur dépressive ou vous traversez un premier épisode dépressif ?  Vous passez par une étape de vie stressante ou véhiculez une anxiété chronique ?

La Pleine Conscience est un bon outil pour vous aider à faire face à vos pensées, émotions et ressentis corporels.  Il s’agira de ne plus réagir, repousser ce qui se présente mais de l’accepter et de s’engager dans une vie riche de sens. Lire la suite

Pourquoi les contes de fées se terminent par ils vécurent heureux… ?

Pourquoi les contes de fées se terminent par ils vécurent heureuxPourquoi est ce que les contes de fées se terminent toujours par ces mots : « ils vécurent heureux… », couperets annonciateurs d’une suite aux courbes vaporeuses, on devine sans pour autant en savoir plus.

Voyons cela de plus près…
Si les livres ne parlent pas de la félicité qui suit le malheur ce n’est pas par manque d’intérêt, le bonheur mobilise et passionne les foules depuis bien longtemps.
Déjà et encore, Socrate l’abordait dans l’Euthydème, sous forme d’un dialogue avec Clinias, se livrant à son exercice favori, le questionnement (socratique) :

« SOCRATE (S) – Est-il vrai que nous autres, hommes, nous voulons tous être heureux ? Cela est stupide, sans doute, de poser des questions pareilles; car qui ne veut pas être heureux ?
CLINIAS (C) – Personne.…. »

Ensuite, lorsque du bout des doigts on tape « bonheur » sur Google, instantanément nous obtenons environ 98.700.000 résultats (je n’ai pas tout lu et n’en connais donc pas toute la pertinence). Lire la suite