Archives du mot-clé bonheur

Eloge de la lucidité par Ilios Kotsou

“As-tu réfléchi quelque fois combien cet horrible mot “Bonheur” avait fait couler de larmes ? Sans ce mot, on dormirait plus tranquille et on vivrait plus à l’aise”
Lettre de Flaubert à Albert Le Poitevin (1845)

eloge lucidite ilios kotsou

Pourquoi faire l’éloge de la lucidité ?

Le ton est donné, l’ambivalence vis-à-vis de ce sujet personnel et de société, un concept de bien-être qui semble poser beaucoup de problèmes et faire couler beaucoup d’encre. Ilios Kotsou commence par s’interroger sur le cheminement qui nous a mené là où nous en sommes actuellement.

Plus qu’un manuel de bricolage qui nous révélerait “comment construire son bonheur en 5 étapes”. Ilios Kotsou propose dans L’éloge de la lucidité une réflexion active sur les pièges tendus par la recherche de félicité.

Les statistiques mondiales sont formelles : notre société occidentale qui n’a jamais été baignée dans autant de confort, présente des chiffres alarmants en termes de santé mentale.
En réponse à cela, les courant de développement personnels foisonnent, proposant en vitrine des denrées alléchantes qui promettent un bonheur rapide et sans peine : “le bonheur si je veux”. Lire la suite

6 Actions Pour (re) Introduire la Pétillance dans Votre Couple

petillance ACT

Comment les mariages perdent-ils leur Pétillance ?
Les jours passent et défilent…
Un jour vous vous réveillez et vous réalisez qu’au cours des mois écoulés, vous et votre conjoint n’avez pas eu une conversation dont le thème était autre que les finances, le travail, les enfants et l’école ou l’entretien et le ménage.
Le temps a érodé l’image parfaite que vous vous faisiez de votre bien aimé. Des frustrations et d’innomables défauts se sont glissés entre vous et vous ne pouvez pas croire que cette personne grincheuse ou distante était l’être aimé que vous avez connu.

Et pourtant au départ…

Les moments passés avec votre partenaire ont un parfum de particulier et lorsque vous déambulez en sa compagnie le temps prend une forme différente, il se distord comme pour se rendre plus agréable. Vous avez l’impression d’avoir trouvé votre moitié pour toujours. Lire la suite

Pourquoi les contes de fées se terminent par ils vécurent heureux… ?

Pourquoi les contes de fées se terminent par ils vécurent heureuxPourquoi est ce que les contes de fées se terminent toujours par ces mots : « ils vécurent heureux… », couperets annonciateurs d’une suite aux courbes vaporeuses, on devine sans pour autant en savoir plus.

Voyons cela de plus près…
Si les livres ne parlent pas de la félicité qui suit le malheur ce n’est pas par manque d’intérêt, le bonheur mobilise et passionne les foules depuis bien longtemps.
Déjà et encore, Socrate l’abordait dans l’Euthydème, sous forme d’un dialogue avec Clinias, se livrant à son exercice favori, le questionnement (socratique) :

« SOCRATE (S) – Est-il vrai que nous autres, hommes, nous voulons tous être heureux ? Cela est stupide, sans doute, de poser des questions pareilles; car qui ne veut pas être heureux ?
CLINIAS (C) – Personne.…. »

Ensuite, lorsque du bout des doigts on tape « bonheur » sur Google, instantanément nous obtenons environ 98.700.000 résultats (je n’ai pas tout lu et n’en connais donc pas toute la pertinence). Lire la suite

Malheur et bonheur dans les contes de fées, un couple improbable ?

Flânant dans mon salon j’écoutais d’une oreille distraite la radio, le groupe téléphone me parlait de la terrible histoire des boires et déboires de cendrillon :

« ….Cendrillon pour ses trente ans
Est la plus triste des mamans
Le prince charmant a foutu l’camp
Avec la belle au bois dormant… »

Malheur et bonheur dans les contes de fées, un couple improbableQuelle déchéance, quelle horreur et quel désastre, une histoire des temps modernes, emplie de trahison, de tromperie, drogue et de sexe.
Titillée par ces mots, ma curiosité m’a poussé à parcourir les contes qui trônaient sur l’armoire du salon afin d’y découvrir finesse, légèreté, magie et poésie. Mes souvenirs me susurraient des chuchotements  qui parlaient de prince charmant et de belle au bois dormant.
La réalité en est bien autrement, voici entre autres ce que je découvris en résumé en tournant les pages de l’innocent Petit Poucet : Lire la suite